Vous ne croyez pas à la résurrection de Jésus?

Jésus est ressuscité des morts et cela est le point central de la foi chrétienne. Sans résurrection, le christianisme est sans valeur. Paul a dit: “Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication n’a plus de contenu, et votre foi est sans objet (1 Corinthiens 15:14). La résurrection du Christ est un article de foi. Seul Dieu peut nous convaincre de sa vérité. Pourtant, cette foi est profondément enracinée dans la pensée rationnelle, car il y a beaucoup de preuves de la résurrection, et toutes les explications alternatives pour l’histoire de la résurrection échouent.

Preuve de la résurrection

La preuve de la résurrection de Jésus est très forte. Pourtant, beaucoup de gens le nient. Ils ont proposé diverses explications alternatives. Cependant, elles sont toutes très improbables.

Théorie 1: Jésus n’est pas mort, Il s’est seulement évanoui.

Les soldats romains étaient assez qualifiés pour tuer des gens. Après avoir été crucifié, Jésus a été percé avec une lance juste pour s’assurer qu’Il était bien mort. Cette même personne pouvait-elle apparaître deux jours plus tard en si bonne forme au point que ses disciples ont cru qu’Il était le Fils de Dieu?

Théorie 2: Les disciples ont inventé l’histoire.

Pourquoi, un groupe de simples pêcheurs proposerait-il une histoire qui a changé le monde, alors que chacun d’entre eux était prêt à témoigner pendant des décennies et, à la fin, à mourir, cela est extrêmement peu probable. De plus, la tromperie aurait été révélée par les dirigeants juifs.

Théorie 3: Les disciples ont eu des hallucinations.

Les hallucinations arrivent à une personne sur une courte période de temps, pas à plus de cinq cents personnes en quarante jours. De plus, les hallucinations ne mangent pas de poisson (voir Luc 24: 42-43). Et l’affirmation d’hallucination ne répond toujours pas à la question: où était le corps?

Théorie 4: La résurrection est un mythe qui s’est développé au fil du temps.

Les évangiles se lisent comme des récits de témoins oculaires, pas comme un mythe. L’évangile de Marc utilise des sources qui datent de sept ans après la résurrection, donc période bien trop brève pour que le mythe se développe. Pierre, l’un des témoins oculaires, dit que l’histoire de l’Évangile n’est pas une «histoire habilement inventée» (2 Pierre 1:16). Lorsqu’un témoin oculaire dit “ce n’est pas un mythe”, cela règle l’affaire. Pierre pourrait encore mentir (voir théorie 2), mais il est clair que l’affirmation du mythe est un non-sens.

Oui, Jésus est ressuscité de la mort. Cela prouve qu’Il est ce qu’Il prétendait être: le Fils de Dieu. La résurrection de Jésus nous donne suffisamment de raisons de croire en Lui et de Le suivre. En raison de la résurrection de Jésus, nous pouvons croire sa promesse que tous ceux qui croient en Lui recevront la vie éternelle et, au dernier jour, ressusciteront d’entre les morts.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email