Qu’est-ce que la rédemption éternelle ?

La Bible dit que Jésus a accompli la rédemption éternelle (Hébreux 9:12). Cela semble attrayant. Être racheté est une belle chose, surtout si c’est pour l’éternité !

À quel point avons-nous vraiment besoin de rédemption ? Dans la comédie musicale « Les Misérables », une femme nommée Fantine revient sur sa triste vie et chante :

J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais
J’ai rêvé que Dieu serait indulgent
J’étais jeune et je n’avais pas peur
Et les rêves étaient faits, utilisés et gaspillés
Il n’y avait pas de rançon à payer
Aucune chanson non chantée, aucun vin non goûté ».

Cette chanson décrit comment toutes sortes de choses naissent des désirs de la jeunesse : les rêves sont faits et gaspillés, chaque vin est goûté, chaque chanson est chantée. En d’autres termes, vous faites tout ce que vous voulez faire. Et l’idée sous-jacente est la suivante : Dieu pardonne et il n’y a pas de prix à payer.
Lorsque Fantine chante cela, elle est profondément déçue. Elle a découvert que le péché a un prix à payer. Il a détruit sa vie.

Le péché a un prix – et vous ne pouvez pas le payer

Il s’agit là d’une profonde prise de conscience. Le péché a un prix. Et à un moment donné, on se rend compte qu’on ne peut pas payer ce prix. Vous avez fait des choses qui ne peuvent pas être réparées. Vous reconnaissez des choses dans votre propre caractère que vous savez ne pas être correctes. À 15 ans, on croit que les choses vont s’améliorer en vieillissant. À 45 ans, on se rend compte qu’on ne peut pas se changer soi-même.

Qui paie le prix du péché ? Qui rétablira la situation ? Il n’y a pas d’espoir dans cette chanson. Le rêve de Fantine que Dieu pardonne s’est effondré. Mais c’est parce qu’elle s’est fait une fausse idée de l’Évangile. Elle pensait que Dieu pardonne et qu’il n’était donc pas nécessaire de payer le prix du péché. Mais le cœur de l’Évangile est qu’un prix doit être payé pour nos péchés, et que Dieu lui-même le paie. Cela fait de l’Évangile une histoire beaucoup plus profonde que « peu importe, Dieu s’en moque ». Cette histoire beaucoup plus profonde devient visible lorsque Jésus meurt sur la croix. Et nous l’entendons également dans l’expression « rédemption éternelle » d’ Hébreux 9:12. Face au désespoir de Fantine, nous mettons l’espérance que Jésus a apporté une rédemption éternelle.

Pourquoi la rédemption est-elle « éternelle » ?

Qu’est-ce que cela signifie que Jésus a apporté une rédemption éternelle ? Cela signifie au moins que vous existerez toujours, sinon vous ne pourriez pas être éternellement racheté. C’est un message extrêmement important. Il donne une signification incroyable à votre vie. Vous n’aurez pas 50, 70, 80 ou 90 ans. Vous aurez un milliard d’années, et encore, vous n’en êtes qu’au début, car la vie après la mort est sans fin.

C’est pourquoi, honnêtement, je ne comprends pas grand-chose à ceux qui disent que la foi chrétienne ne concerne pas l’éternité, mais la façon dont vous vivez maintenant. Bien sûr, la façon dont vous vivez maintenant est importante. Mais la gloire de la foi chrétienne, c’est qu’elle nous dit comment être éternellement heureux, et pas seulement temporairement.

L’éternité est importante

Si nous imaginons notre vie comme une ligne allant de la naissance à l’éternité, il y a deux points importants sur cette ligne. Le premier point est celui de notre mort. Le deuxième point est le point de la résurrection des morts. Après cela, l’éternité continue. Notre naissance se situe dans le passé, c’est fixe. L’éternité continue pour toujours, c’est certain. Le Seigneur Jésus revient, à un moment déterminé par le Père. C’est fixé. La seule chose que nous ignorons, c’est le moment de notre mort. Et nous avons tendance à nous inquiéter de savoir si ce moment de notre mort est un peu plus tôt ou un peu plus tard.

N’oublions pas que la vie éternelle est infiniment plus importante que la vie ici et maintenant. Que d’énergie nous utilisons pour faciliter et protéger la vie terrestre ! Et combien de choses nous sacrifions pour ne pas mettre en danger notre vie terrestre et celle des gens qui nous entourent. Ne serait-il pas logique d’investir encore plus d’énergie pour nous concentrer sur la vie éternelle, pour nous-mêmes et pour les autres ?

Le Christ est venu apporter la rédemption éternelle. Cela nous rappelle que nous passerons une éternité sur la nouvelle terre avec le Seigneur Dieu, ou en enfer sans lui. Ceux qui vivent sans le Christ et meurent sans le Christ seront sans le Christ dans l’éternité. Et être sans lui signifie être confronté à un malheur éternel. Il vient nous sauver de ce malheur. Il a apporté la rédemption éternelle. Quiconque est racheté est racheté pour les siècles des siècles et lui appartient pour les siècles des siècles. La rédemption éternelle mène à la gloire éternelle. Mettez votre confiance en Jésus, afin que la rédemption éternelle soit aussi la vôtre.

Partager l'article