Que signifie Jérémie 40: 2-4 et que dit-il sur la direction de Dieu?

Pendant des années, Jérémie avait averti Israël d’obéir à Dieu et de fuir le péché. Il a prêché, mais personne n’a écouté. À la fin, Dieu a envoyé les Babyloniens pour punir Israël pour leurs péchés. Jérémie a conseillé aux Israélites de ne pas combattre les Babyloniens et de ne pas se rebeller contre leur domination (par exemple Jérémie 27). C’est probablement la raison pour laquelle Nabuchodonosor a dit à son armée de ne pas nuire à Jérémie après qu’ils auraient conquis Jérusalem (Jérémie 39:12).

Ainsi, lorsqu’un commandant de l’armée babylonienne trouva Jérémie parmi les captifs, voici ce qui arriva: Le chef des gardes envoya chercher Jérémie, et lui dit: L’Éternel, ton Dieu, a annoncé ces malheurs contre ce lieu ; l’Éternel a fait venir et a exécuté ce qu’il avait dit, et ces choses vous sont arrivées parce que vous avez péché contre l’Éternel et que vous n’avez pas écouté sa voix. Maintenant voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains; si tu veux venir avec moi à Babylone, viens, j’aurai soin de toi; si cela te déplaît de venir avec moi à Babylone, ne viens pas; regarde, tout le pays est devant toi, va où il te semblera bon et convenable d’aller.“”

Libre de choisir

Seul parmi les Israélites, Jérémie est libre de choisir où vivre: à Babylone ou à Jérusalem. Le soldat païen dit la vérité sur la punition par Dieu du péché d’Israël. Il parle ici en prophète, bien qu’il n’ait peut-être pas cru au Seigneur comme son propre Dieu. Le Seigneur peut réprimander son peuple même par les paroles de ceux qui ne le suivent pas. Le péché n’est pas sans conséquences. Dieu punit les péchés. S’Il choisit de faire cela déjà dans cette vie, c’est un signe de sa grâce parce que cela nous appelle à la repentance.

La direction de Dieu

Le soldat babylonien dit à Jérémie qu’il est libre de choisir quoi faire. Nous ne lisons pas que Dieu dit à Jérémie quel choix faire. Ainsi, Dieu permet également à Jérémie de faire un libre choix. Que cela nous enseigne- t-il sur la direction de Dieu? Lorsque nous sommes confrontés à un choix, nous nous trouvons dans l’une des trois positions suivantes:

  • Une alternative est d’obéir aux commandements de Dieu et l’autre de leur désobéir. Dans ce cas, ce que nous devons faire est clair: obéir à la volonté de Dieu telle qu’Il nous l’a révélée dans sa Parole.
  • Le Seigneur nous parle clairement dans notre esprit de ce que nous devons faire. Cependant, ce n’est pas une expérience courante à laquelle nous devrions nous attendre tout le temps. Et nous devons être prudents à ce sujet, car il est possible de confondre vos propres pensées avec la voix de Dieu. Ainsi, même si nous pensons entendre la voix de Dieu, il est toujours important de parler avec des frères et sœurs de confiance pour savoir s’ils ressentent la même direction.
  • Nous sommes libres de choisir, et Dieu dit fais ce que tu veux”. Souvent, nous nous retrouverons dans des situations comme celle-là. Nous pouvons être sûrs que Dieu a un plan pour nous et qu’il le réalisera dans nos vies. Mais nous n’avons pas besoin de lui demander une parole directe. Nous pouvons utiliser notre sagesse pour prendre des décisions. Cette sagesse doit être éclairée par le désir de servir Dieu et la volonté d’écouter les conseils des frères et sœurs chrétiens. Pourtant, nous n’avons pas à craindre de passer à côté des plans de Dieu pour que nous choisissions une alternative plutôt qu’une autre.

Jérémie dans cette histoire se retrouve dans cette dernière position. Et cela est souvent vrai pour nous aussi. C’est une pensée réconfortante car cela nous montre que souvent, quel que soit le choix que nous faisons, nous vivons selon la volonté de Dieu et avons l’opportunité de Le servir. Que vous deveniez enseignant ou comptable, vous pouvez glorifier Dieu par votre vie. Que vous épousiez Juliette ou Vivian, vous pouvez grandir dans votre foi. Que vous déménagiez à Manille ou à Davao, vous pouvez y servir Dieu. Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté” (2 Corinthiens 3:17). Nous servons Dieu dans la liberté.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email