Que dit la Bible sur la divination et la sorcellerie ?

Au plus profond de chaque être humain vit le désir d’entrer en contact avec l’inconnu, une « puissance supérieure », quelque chose de plus grand, de plus sage ou de plus puissant que nous. Satan, l’adversaire de Dieu, sait comment utiliser ce désir pour tromper des chercheurs de bien des manières. Nous appelons ces méthodes trompeuses l’occultisme (occulte est dérivé d’un mot latin signifiant « couvert » ou « caché »). Les deux formes d’occultisme les plus importantes ou les plus connues sont, dans la Bible, la divination et la sorcellerie.

La divination

La jeune esclave des Actes 16:16-22, qui avait un « esprit de divination », en est un bon exemple. Ce qu’elle disait était « correct » dans ce cas, mais comme Satan est un menteur (Jean 8:44), il l’a utilisé dans son œuvre de tromperie. Sa connaissance provenait d’un mauvais esprit. Lorsqu’il a été chassé, elle a perdu cette capacité.
Dans Deutéronome 18:9-14, Dieu interdit les pratiques occultes telles que la divination et la consultation des esprits des morts. « L’Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi : vous l’écouterez » (Deutéronome 18:15). Voici donc ce que dit la Parole de Dieu. Dieu interdit les pratiques occultes – pensez au roi Saül qui s’est livré à des pratiques occultes avec les conséquences que cela a entraînées (1 Samuel 28).

Afin de ne pas tomber sous l’influence d’esprits mauvais, nous devons éviter la divination, qui, de nos jours, prend toutes sortes de formes contemporaines. Nous ne devons pas non plus faire appel à des pouvoirs surnaturels qui se manifestent par la « prédiction de l’avenir » (avec ou sans aides telles que les horoscopes, le tournage d’un verre, les herbes, etc.

Magie ou sorcellerie

La magie englobe toutes sortes de moyens d’influencer les sens corporels. Parmi les moyens utilisés, citons les amulettes, les herbes, les rituels magiques, etc. La Bible traduit sorcellerie par « pratiques magiques ». Deutéronome 18:9-14 énumère un certain nombre de pratiques occultes. Le verset 12 dit : « En effet, quiconque se livre à ces pratiques est en horreur à l’Éternel ». Le mot « horreur » est le mot le plus fort de l’hébreu utilisé pour indiquer ce que le Seigneur rejette. De la même manière, Dieu avertit dans Lévitique 20:6 : « Si une personne se tourne vers ceux qui évoquent les morts ou vers ceux qui prédisent l’avenir, pour se prostituer avec eux, je tournerai ma face contre cette personne et je la retrancherai du milieu de son peuple ».

L’occultisme se manifeste aujourd’hui sous des formes très diverses. Pour n’en citer que quelques-unes : le magnétisme, l’acupuncture, la méditation orientale, le yoga, la pleine conscience, etc. Autant de « portes » qui mènent au surnaturel et qui sont si « normales » dans notre culture. Mais une seule porte mène au royaume surnaturel de Dieu. Dans Jean 10:9, Jésus dit : « Je suis la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ». Et « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

Si, par ignorance, vous avez été impliqué dans des activités occultes, Dieu veut que vous vous en repentiez, que vous confessiez votre péché et que vous cherchiez le Christ pour obtenir le pardon, la purification et la délivrance. « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice » (1 Jean 1:9). Dans son amour, Dieu nous montre le chemin : « Je t’instruirai et je te montrerai la voie que tu dois suivre » (Psaume 32:8). Utilisez continuellement l’épée de l’Esprit, c’est-à-dire sa Parole, comme une arme, pour éviter de vous empêtrer dans le royaume de l’adversaire.

Partager l'article