Qu’est-ce que le « grand déluge » décrit dans le livre de la Genèse ?

Bible décrit de nombreux événements historiques. Dans la plupart de ces récits il s’agit du peuple d’Israël. Mais c’est surtout dans le premier livre de la Bible, le livre de la Genèse, que nous lisons des événements qui ont un impact sur le monde entier. Le premier, bien sûr, est la création. Après le récit de la création, nous lisons l’histoire de la première famille humaine et de ses descendants. Mais dans les chapitres 6 à 9 de la Genèse, un autre événement majeur est décrit, qui a failli détruire l’humanité. Il s’agit du déluge que Dieu a fait tomber sur la terre.

Pourquoi Dieu a-t-il inondé le monde ?

Dans Genèse 6:5 nous avons le regard de Dieu sur le monde : « L’Éternel vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre ; et que chaque jour son cœur ne concevait que des pensées mauvaises. » Cette conclusion donne à réfléchir. Et comme Dieu est très personnellement impliqué dans sa création, « l’Éternel regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et son cœur fut affligé » (Genèse 6:6). Il veut mettre fin à toute chair, et il le fera en faisant déferler un déluge d’eau sur la terre.

Que s’est-il passé exactement ?

La Bible nous donne un récit historique détaillé de ce qui s’est passé : « L’an 600 de la vie de Noé, le deuxième mois, le 17éme jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses du ciel s’ouvrirent. Il y eut de la pluie sur la terre quarante jours et quarante nuits. … Les eaux étaient de plus en plus grosses sur la terre. Toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel furent couvertes. Les eaux couvrirent les montagnes et les dépassèrent d’une hauteur de quinze coudées. Tout ce qui se mouvait sur la terre expira, tant les oiseaux que le bétail et les animaux, tout ce qui pullulait sur la terre, et tous les êtres humains » (Genèse 7:11-12, 19-21). Au bout de 150 jours, Dieu a fait souffler un vent sur la terre et l’eau a commencé à disparaître. Mais il a fallu attendre une demi-année pour que la terre soit à nouveau sèche.

Tous les hommes sont-ils morts ?

Étant donné qu’il y a encore des humains sur la terre, certains ont-ils réussi à survivre au grand déluge ? Oui, une famille a survécu parce qu’elle croyait en Dieu. La Bible nous parle d’un homme appelé Noé, « un homme juste et intègre parmi ses contemporains » (Genèse 6:9). Au milieu de tout le mal qui l’entourait, il marchait avec Dieu. C’est pourquoi Dieu lui a ordonné de construire une arche, un navire massif, dans lequel lui et sa famille seraient à l’abri du déluge. Alors que rien n’était encore visible, Noé a cru à l’avertissement de Dieu et a construit l’arche comme Dieu le lui avait demandé (Hébreux 11:7).

Lorsque l’arche était achevée, Dieu leur a dit d’y entrer. Il a fermé la porte et le déluge est arrivé. Pendant environ un an, Noé et sa famille ont dû rester dans l’arche. Ensuite, ils ont pu enfin sortir et vivre à nouveau sur la terre. Dieu leur a dit d’avoir des enfants et de peupler la terre. Les trois fils de Noé et leurs femmes sont donc les ancêtres de tous les humains d’aujourd’hui.

Qu’est-il arrivé aux animaux ?

Non seulement les humains, mais aussi « les oiseaux, le bétail, les bêtes et tous les animaux qui pullulaient sur la terre » se sont noyés dans le déluge. Mais Dieu ne voulait pas que le monde animal disparaisse. Il a donc dit à Noé de prendre avec lui dans l’arche un mâle et une femelle de chaque espèce, « afin de garder en vie leur descendance sur toute la surface de la terre ».

Dieu enverra-t-il un autre déluge ?

Dieu a envoyé le déluge parce que les humains étaient désespérément mauvais. Mais les descendants de Noé étaient également pécheurs. Immédiatement après le déluge, Dieu a remarqué que « le cœur de l’homme est disposé au mal dès sa jeunesse » (Genèse 8:21). Le problème de fond n’était donc pas résolu ! Cependant, Dieu a promis de ne plus jamais frapper toutes les créatures vivantes comme il l’avait fait. Il n’y aura plus de déluge. Vous pouvez en savoir plus sur ce changement dans la réponse de Dieu au mal humain dans cet article.

Le grand déluge est un avertissement sévère

L’histoire de Noé et du déluge est toujours d’actualité. Elle montre clairement que Dieu n’ignore pas le mal, mais qu’il le punit. Comme le conclut 2 Pierre 2:9 à partir de cette histoire (et d’autres exemples dans l’Ancien Testament) : « Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux et réserver les injustes pour les châtier au jour du jugement. » En effet, bien que Dieu ait promis de ne plus inonder la terre, il jugera le mal humain à la fin des temps. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet ici.

Jésus nous avertit de ne pas ignorer le jugement de Dieu à venir, mais de le prendre au sérieux. À l’époque de Noé, la plupart des gens ont ignoré les avertissements et ont continué leur vie quotidienne jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour être sauvé. Nous ne savons pas quand Jésus reviendra pour juger l’humanité, mais nous savons qu’il le fera. C’est pourquoi nous ferions mieux de nous préparer ! Car, de même que Dieu a donné l’arche comme moyen d’échapper à Noé et à sa famille, de même il nous offre un moyen d’échapper en Jésus-Christ. Il est essentiel de croire en lui et d’accepter son offre de pardon. Pour en savoir plus, lisez notre article « Comment les pécheurs sont-ils sauvés ? ».

Partager l'article