Pourquoi la foi chrétienne? Est-ce vrai? Est-ce raisonnable? (Partie 3 de 3)

L’article précédent expliquait pourquoi la croyance en Dieu peut être justifiée et raisonnable. Nous passons maintenant à la question de savoir pourquoi la croyance spécifiquement chrétienne peut être justifiée. La foi chrétienne déclare que les êtres humains suppriment et déforment la croyance en Dieu. Mais elle déclare également que Dieu lui-même a fourni un remède à ce problème. Les dommages causés par le péché sont réparés. Ce remède implique qu’une croyance peut se former en nous, ce qui non seulement enlève l’incrédulité à cause du péché, mais nous donne également une foi renouvelée en Dieu et en son message de salut par son Fils, Jésus-Christ. C’est le message de l’Évangile qui nous invite à la foi en Jésus-Christ. Cette foi comprend la croyance en Jésus-Christ en tant que Sauveur qui rétablit la relation avec Dieu basée sur sa vie, sa souffrance, sa mort et sa résurrection. Comment obtenir cette croyance et pourquoi cette croyance aurait-elle justifiée? Dans ce cas, le mécanisme par lequel cette croyance est formée fonctionne comme suit et comprend trois étapes:

  1. Dieu nous a donné la Bible qui explique comment nous pouvons connaître Dieu et être sauvés de notre péché et de notre culpabilité. Paul le déclare dans sa lettre à Timothée: … et depuis ton enfance, tu connais les saintes Ecritures qui peuvent te rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice (2 Timothée 3: 15-16).
  2. Dieu nous a également donné son Saint-Esprit qui œuvre en nous. Jésus avait promis cela dans Jean 14:26: Mais le défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. (Voir aussi 1 Corinthiens 2: 12-13 et Éphésiens 1:17 ).
  3. Cette œuvre du Saint-Esprit implique de nous donner la foi en Jésus-Christ comme cela est expliqué dans l’Évangile. Paul exprime ceci comme suit: “Or, c’est à nous que Dieu l’a révélé, par son Esprit” et “Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin de connaître les bienfaits que Dieu nous a donnés par sa grâce. (1 Corinthiens 2:10, 12). Ailleurs, il déclare: En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. (Éphésiens 2: 8; voir aussi Philippiens 1:29). Cette foi comprend non seulement la croyance en ces choses comme une question purement mentale et cognitive, mais elle implique également la confiance; et celle que nous sommes acceptés par Dieu et que nos péchés ont été pardonnés sur la base de ce que Jésus-Christ a fait pour nous.

Selon Alvin Plantinga, la génération de cette foi, englobant la croyance et la confiance dans le message de l’Évangile, agit également comme un mécanisme mental de la manière expliquée dans l’article précédent. Il peut également répondre aux critères du mandat: c’est un processus qui fonctionne correctement parce qu’il est opéré et conçu par Dieu à cet effet. En outre, il fonctionne dans le bon environnement parce que ce message est exactement ce dont nous avons besoin dans notre état de péché. Il vise également à former une vraie croyance; cela exige que le message de l’Évangile soit vrai. C’est une condition cruciale, et cela nous renvoie au premier article de cette série proposant des arguments en faveur de la vérité de la foi chrétienne. Notre foi dans le grand message de l’Évangile de Jésus-Christ peut donc prétendre être justifiée. Veuillez prendre un peu de temps pour méditer sur ces questions. Pouvez-vous voir comment cela peut vous aider dans votre foi?

À la fin de ces trois articles, nous pouvons maintenant voir pourquoi l’apôtre Paul a pu répondre à ses interlocuteurs que le message qu’il a proclamé consiste en mots vrais et rationnels. Dans le premier article, j’ai brièvement démontré pourquoi il pouvait revendiquer sa vérité. Dans les deux articles suivants, j’ai expliqué, sur la base du travail d’Alvin Plantinga, pourquoi la foi chrétienne peut être justifiée. Cela concerne l’affirmation de Paul selon laquelle ces mots sont également rationnels. Il utilise un mot en grec qui se réfère littéralement à un esprit sain. Cela peut être lié au concept de Plantinga de la fonction propre du mécanisme qui aboutit à la formation d’une vraie croyance en Dieu et en son Fils Jésus-Christ. Le Saint-Esprit qui nous donne cette foi, rend nos esprits sains. L’affirmation que Paul a faite il y a environ 2000 ans semble toujours être très pertinente au 21e siècle. Quelle est votre réponse à cette affirmation?

Lire la partie 1

Lire la partie 2

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email