Pourquoi finissons-nous nos prières avec Amen ?

Voyons d’abord ce que signifie « Amen ». C’est un mot hébreu qui vient de la racine hébraïque « AMN », qui représente stabilité et signifie « qu’il en soit », « je conviens », « qu’il en soit ainsi ». Ainsi, quand nous disons « Amen » à la fin de nos prières, nous demandons en fait à Dieu de « s’il te plaît, qu’il soit comme nous avons prié ».

Amen dans l’Ancien Testament

Nous trouvons des exemples du mot « Amen » utilisé et dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Beaucoup de références de l’Ancien Testament relient le mot « Amen » à la louange. La phrase : Alors, tout le monde a dit : Amen ! et a loué l’Eternel, trouvée dans 1 Chroniques 16:36, est un exemple du lien qui existe entre le mot « Amen » et la louange. Les doubles Amen (Amen et Amen) dans la louange de Dieu se trouvent dans Psaumes 41:14, 72:19 et 89:53. Ici, il semble comme si une personne prie ou loue Dieu et que d’autres répondent en disant : « Amen ».

Amen dans le Nouveau Testament

Les auteurs du Nouveau Testament utilisent également « Amen » ; certains à la fin de leurs épîtres, alors que d’autres l’associent à louer et à glorifier Dieu et encore en évoquant la seconde venue du Christ et la fin des temps (Apocalypse 22: 20-21). Vous remarquerez ici que c’est la même personne qui écrit la prière ou loue Dieu et offre le « Amen ». Par conséquent, que nous prions avec d’autres ou par nous-mêmes, en disant « Amen » à la fin, nous sommes en train de dire à Dieu, que nous avons dit une prière qui vient vraiment du cœur. Cela montre aussi que nous croyons que Dieu a entendu notre prière et qu’il nous y répondra dans sa parfaite manière.

 

Lisez aussi : Est-ce que Dieu repond à la prière?

Partager l'article