La Bible est-elle un livre difficile à lire ?

Les chrétiens étudient la Bible depuis des siècles et les théologiens ont écrit d’innombrables ouvrages sur la manière de comprendre certains versets – et ils ne sont pas toujours d’accord. Cela signifie-t-il que la Bible est trop difficile à lire pour le commun des mortels ? Pouvons-nous simplement commencer à lire par nous-mêmes, ou devons-nous d’abord suivre des cours ?

L’essence de la Bible n’est pas difficile à comprendre, mais difficile à accepter.

Il n’est pas nécessaire d’être un expert en théologie pour comprendre le message fondamental de la Bible (cliquez ici pour un résumé). Jésus dit même : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tel a été ton bienveillant dessein » (Matthieu 11:25-26). Dans Luc 18:16-17, il dit : « Laissez venir à moi les petits enfants et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour leurs pareils. En vérité, je vous le dis, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point ».

La raison pour laquelle de nombreuses personnes ne « reçoivent pas le royaume de Dieu » n’est pas leur manque de compréhension, mais plutôt leur refus d’accepter la vérité, de se confier au Seigneur et de se soumettre à sa volonté. Après tout, il n’est pas agréable d’apprendre que l’on est pécheur, que l’on mérite la colère de Dieu et que l’on ne peut pas résoudre ce problème par soi-même. Au début, il ne semble pas intéressant d’abandonner son ancien mode de vie et d’obéir aux commandements de Dieu. C’est ce qui retient les gens, et non leur incapacité à comprendre la Bible. Les paroles de Jésus indiquent clairement que le fait d’être « sage et intelligent » n’est pas une condition préalable pour être un enfant de Dieu. Le repentir sincère et la foi le sont.

Développez progressivement votre compréhension

Si vous lisez la Bible pour la première fois, vous ne comprendrez pas tous les détails et vous ne remarquerez pas tous les liens pertinents entre les différents versets du texte. Même si vous lisez la Bible pour la 21e fois ou pour la 39e fois, quelque chose vous échappera. Mais en continuant à lire, à méditer et à grandir dans la foi, votre compréhension de la Bible s’approfondira. Comme nous y encourage 1 Pierre 2:2 : « désirez comme des enfants nouveau-nés le lait non frelaté de la parole, afin que par lui vous croissiez pour le salut ». Si vous le faites, vous deviendrez un chrétien mûr. « Or quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice, car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, par usage, ont le sens exercé au discernement du bien du mal ». (Hébreux 5:13-14)

Des informations de base peuvent vous aider à mieux comprendre la Bible

La Bible a été écrite au fil des siècles et de nombreux lecteurs d’aujourd’hui ne connaissent pas son contexte culturel. Par conséquent, si vous souhaitez améliorer votre compréhension de la Bible, il est utile de suivre un cours ou de lire des livres qui fournissent des informations de base. Une autre façon de mieux comprendre certains versets de la Bible est de lire des résumés des livres dans lesquels ils se trouvent, afin d’obtenir un contexte textuel plus précis. Voir par exemple notre série d’articles sur différents livres bibliques.

Lire la Bible avec d’autres chrétiens

Les autres croyants constituent une autre source d’aide précieuse. Certains d’entre eux peuvent être de véritables experts, car ils lisent la Bible depuis des décennies ou ont étudié dans une école biblique ou un institut théologique. Certaines églises ont des pasteurs consacrés qui peuvent vous aider avec vos questions, ou des groupes d’étude biblique où vous lisez et discutez des passages bibliques en petits groupes. Au cours des cultes, les passages bibliques sont lus, expliqués et appliqués. L’étude de la Bible ne doit pas être un exercice individuel. Il est très utile de compléter votre lecture personnelle de la Bible par une lecture collective.

Avant tout, vous avez besoin du Saint-Esprit

En fin de compte, la compréhension de la Bible n’est pas seulement une question de connaissance intellectuelle. Elle va bien plus loin. La compréhension profonde ne se limite pas à notre cerveau, mais implique notre cœur et notre âme. C’est pourquoi nous avons besoin d’un guide spirituel, qui nous est fourni par le Saint-Esprit. Tout au long de la Bible, nous trouvons des exemples de personnes qui n’ont pas compris les Écritures ou les paroles de Jésus (voir par exemple Jean 8:27 ; 10:6 ; 20:9). Nous pouvons nous inspirer de leurs prières pour être éclairés : « Donne-moi l’intelligence, pour que je garde ta loi et que je l’observe de tout mon cœur ! » (Psaume 119:34)

Jésus a promis à ses disciples : « Mais le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c’est lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit. » (Jean 14:26) Et c’est ce qu’il a fait. Ces mêmes disciples, qui avaient d’abord si peu compris les paroles de Jésus, sont devenus ses témoins sur toute la terre. Cette promesse de l’aide de l’Esprit ne se limite pas aux premiers disciples de Jésus, mais s’applique à tous les croyants : « Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent. » (Luc 11:13) Donc, si vous ne comprenez pas la Bible et que vous voulez grandir dans la foi, demandez au Saint-Esprit de vous enseigner. Pour bien comprendre la Parole de Dieu, il faut entretenir une relation vivante avec son auteur.

Partager l'article